Architecture, style du design et éléments décoratifs des hôtels en Grèce en 2018

Outre la mythologie, la Grèce est également connue pour l’architecture unique et originale de certains hôtels qu’elle abrite. Découvrons alors la spécificité de L’hôtel La Grande Bretagne, ce qui rend unique l’architecture des Cyclades et les architectes qui ont fait de ce domaine ce qu’il en est aujourd’hui en Grèce.

L’hôtel La Grande Bretagne

L’hôtel La Grande Bretagne se trouve en plein centre d’Athènes, à la Place Syntagme. Cet édifice est réputé pour l’élégance du style architectural qu’il présente. Antonis Dimitriou, riche grec qui a décidé de s’installer à Athènes en 1842, a acheté un grand terrain face au nouveau Palais Royal pour y construire sa nouvelle demeure. Ce fut l’architecte danois Theophil Edvard von Hansen, qui était chargé des dessins de ce bâtiment. Il a alors construit une villa luxueuse de trois étages, de style néoclassique en le combinant avec le style de la renaissance française. L’édifice qu’il a construit a une superficie de 2.750 m2, 90 chambres, de grands espaces de réception, de hauts plafonds et une utilisation studieuse de la pierre et du marbre qui faisait une référence directe au classicisme.

Traits distinctifs de l’architecture des Cyclades

Outre les hôtels, l’architecture des Cyclades se distingue par la forme cubique des édifices, due aux toits en terrasse des maisons (autrefois des citernes d’eau), et l’étroitesse des rues, qui les maintient à l’ombre. Dans les Cyclades, les maisons présentent une ordonnance géométrique sévère, dépourvue d’ornements. En plan, elles occupent un espace rectangulaire de 3×4 m, avec une hauteur sous plafond de 2,5 à 3 m par étage. Elles sont le plus souvent orientées sud-est. Afin de conserver la fraîcheur, les murs sont épais de 60 à 80 cm et les fenêtres minuscules placées sur les deux côtés, pour profiter du meltemi afin d’aérer les pièces et les rafraîchir. Les façades sont généralement peintes en blanc pour favoriser la réflexion des rayons du soleil.

Des architectes qui se sont inspirés de l’architecture cycladique

Il y a d’abord l’architecte autrichien Adolf Loos qui s’est inspiré de cette architecture des Cyclades pour façonner le Fonctionnalisme qui n’est autre que son courant de l’architecture dépouillée. En outre, Le Corbusier s’est également intéressé à cette architecture mais il n’a cessé de décliner cette idée dans ses réalisations entre 1966 et 1977. Cependant son disciple Iannis Xenakis s’est construit une résidence secondaire à Amorgos en y ajoutant une expression organique à l’architecture cycladique de l’édifice.